Pour fracture du col du fémur


Prothèse de hanche pour fracture du col du fémur

Information préopératoire

De quoi s'agit t-il ?

Les fractures col du fémur sont des fractures fréquentes qui surviennent surtout chez les personnes âgées ostéoporotiques après une chute.

Lorsqu’elles sont déplacées ces fractures ne consolident pas spontanément. Il faut donc remplacer la tête fémorale par une prothèse de hanche. Cette prothèse peut être soit une prothèse fémorale qui ne remplace que la partie fracturée dite prothèse intermédiaire soit une prothèse totale qui remplace l’articulation de la hanche dans sa globalité.

La prothèse intermédiaire de hanche est une intervention plus rapide et moins complexe que la pose d’une prothèse totale. C’est la solution chirurgicale classique et qui donne des résultats satisfaisants pour les patients très fragiles.

Cependant, pour les patients en meilleur état général ou actifs c’est l’implantation d’une prothèse totale de hanche qui donnera le meilleur résultat.

Comme nous venons de le voir ci-dessus, il existe des alternatives au remplacement prothétique de votre hanche lors de fracture du col du fémur et lorsqu’il est possible de conserver votre hanche en regard du type de fracture, de la qualité et la robustesse de votre os et du risque limité de nécrose avasculaire de la tête fémorale nous ferons tout pour réparer votre hanche et non pas la remplacer.

Ces traitements conservateurs portent le nom d’ostéosynthèse fémorale par techniques diverses telles les ostéosynthèses par vissage percutané, par vis-plaque ou clou trochantérique.

 

image operation fracture col femurCliquez sur l'image radiographie prothese col femurCliquez sur l'image

Pour préparer l'intervention

De façon collégiale le chirurgien orthopédiste et l’anesthésiste établiront un bilan d’opérabilité. Il y sera est évalué votre général, permettra d’équilibrer les traitements préexistants et en particulier de stabiliser la coagulation sanguine en cas de prise d’anticoagulants. Ce bilan sera complété par une évaluation cardiaque.

L'acte chirurgical de la fracture du col du fémur

La chirurgie par prothèse de hanche est réalisée sous anesthésie générale ou rachianesthésie et dure entre 1h et 2h. Nous pratiquons une voie d’abord chirurgicale dite postérieure, après incision cutanée sur la face postérieure de votre hanche décalée en arrière du relief osseux du trochanter nous exposons la fracture du col du fémur et la tête fémorale fracturée est retirée. Le fémur et la surface articulaire du cotyle sont préparés à l’aide d’une instrumentation chirurgicale spécifique. La prothèse est implantée dans votre os et peut être fixée dans l’os par impaction (prothèse sans ciment) ou avec du ciment (prothèse cimentée). Le choix du moyen de fixation cimenté ou non cimenté dépendra de la qualité de votre os. A la fin de l’intervention, un drain permettant d’évacuer l’hématome peut ou non être laissé.

Chirurgiens orthopédistesCliquez sur l'image Fracture du col du fémur  Chirurgiens orthopédistesCliquez sur l'image Marseille Chirurgiens orthopédistesCliquez sur l'image

Les suites opératoires de la chirurgie du col du fémur

Le lever et l’appui sur le membre sont généralement autorisés le jour même ou dès le lendemain. La rééducation de la hanche se fait essentiellement par la reprise de la marche. Certains mouvements particuliers sont à éviter pour prévenir le risque de luxation en particuliers les mouvements de Flexion-Adduction-Rotation Interne et ils vous seront indiqués par le chirurgien et rappelés par le kinésithérapeute. Afin d’éviter les phlébites, un traitement anticoagulant est prescrit pendant plusieurs semaines. Des bas de contentions sont recommandés. Après quelques jours d’hospitalisation, votre chirurgien autorisera votre sortie avec les ordonnances de soins nécessaires (pansements, antalgiques, anticoagulants, kinésithérapie). Vous serez revu en consultation avec des radiographies. La rééducation doit être poursuivie soit à domicile avec un kinésithérapeute soit en centre de rééducation. La marche est encadrée par des béquilles ou par un déambulateur jusqu’à la récupération de l’équilibre.

Complications

Il existe des complications spécifiques mais rares voir exceptionnelles que sont des luxations de la prothèse, une inégalité de taille des membres inférieurs, des ossifications et calcifications péri-articulaires, une fracture péri-prothétique lors de l’implantation de la prothèse et qui nécessite une réparation osseuse dit ostéosynthèse chirurgicale associée, une paralysie du nerf sciatique, du nerf fémoral ou du nerf fémoro-cutanée.

Un descellement de la prothèse peut se produire à long terme, il s’agit d’une usure de la prothèse et de l’os adjacent qui peut provoquer une perte de fixation définitive de la prothèse dans l’os et nécessiterait alors une réviion prothétique.

Il existe des complications aspécifiques telles une thrombose veineuse profonde dit phlébite, un hématome qui nécessite exceptionnellement une ponction ou un drainage chirurgical, une infection grave du site opératoire et de la prothèse qui nécessite une reprise chirurgicale avec lavage et changement des implants prothétiques et une antibiothérapie prolongée.

Il y a des risques liés à l’anesthésie qui vous ont été notifiés par votre chirurgien mais réexpliqués précisément lors de la consultation d’anesthésie préalable à l’intervention.

 

Toutes ces complications spécifiques de ce type de chirurgie ou non spécifiques potentiellement rencontrées pour tout acte chirurgical vous seront expliquées en détail lors de la consultation. Cependant cette liste n’est pas exhaustive et une complication particulièrement exceptionnelle qu’elle soit bégnine ou grave peut survenir.

Qu'attendre de la chirurgie des fractures du col du fémur

Le traitement chirurgical des fractures du col du fémur prévient les complications graves et inéluctables du décubitus et de l’alitement prolongé (infections, escarres, complications pulmonaires, complications cardiaques, décès,…) Après l’implantation d’une prothèse de hanche pour fracture du col du fémur la récupération fonctionnelle est obtenue habituellement en 6 semaines à 3 mois.

Cette récupération est très liée à l’état général du patient au moment de sa fracture. Pour les patients très âgés ou très fragiles il est à craindre un niveau de fonction diminué, malgré l’absence de toute complication chirurgicale. Enfin, il est connu que dans l’année qui suit cette fracture, chez les patients âgés et fragiles, la mortalité peut atteindre 50%, essentiellement à cause de l’aggravation des maladies chroniques préexistantes.

En résumé

La prothèse de hanche est une intervention chirurgicale habituelle pour traiter les fractures du col fémoral. Elle est destiné à permettre un lever précoce afin d’éviter toutes les complications sévères qui menacent les patients restant alités longtemps pouvant conduire inexorablement jusqu'au décès.

Cette chirurgie donne des résultats très satisfaisant avec sédation des douleurs et reprise précoce de l’autonomie fonctionnelle. Bien sur cette dernière ne dépendra pas seulement de la qualité de la chirurgie mais surtout de l’âge, de l’état général du patient et de sa volonté à se rééduquer.

Prendre rendez-vous

Pour prendre rendez-vous avec le docteur Nicolas MORIN-SALVO cliquez ci-dessous :

Pour prendre rendez-vous avec le docteur Jean-Marc SOBLER cliquez ci-dessous :

institut du sport et de l'arthrose

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales